Conférence des élus de Meuse-Condroz-Hesbaye

Conférence des Elus de Meuse-Condroz-Hesbaye asbl

 

 

Le Schéma d’intention

 

Le Schéma d’intention permet de traduire les grands objectifs du Schéma de Développement Territorial :

 

·         Préserver pour valoriser ;

·         Hiérarchiser pour organiser ;

·         Restructurer pour amplifier ;

·         Connecter pour se déplacer.

 

 

 

Préserver... l’identité rurale, la biodiversité, les paysages et les ressources naturelles, qu’elles soient agricoles, forestières ou énergétiques.

 

Mais « préserver » ne signifie certainement pas « isoler » ou « mettre sous cloche ». Il s’agit d’exploiter le potentiel de services écosystémiques, soit un ensemble de biens et de services fournis « gratuitement » par les écosystèmes et essentiels à la survie et au bien-être de l’homme. Le but est donc bien de préserver... pour valoriser !

 

Hiérarchiser... les différents noyaux habités en spécifiant les polarités urbaines et les polarités locales à développer.

 

C’est à l’intérieur des noyaux existants que les nouvelles constructions devront trouver leur place, afin d’économiser l’espace, de renforcer les formes compactes, d’éviter la dégradation des espaces naturels, de limiter la dilution urbaine et d'accroître le potentiel pour les services locaux. Mettre en place un maillage territorial efficient est un des enjeux principal... pour organiser le territoire.

 

Restructurer... certains axes, plus particulièrement des tronçons de nationale. Ces axes apparaissent comme de véritables couloirs de flux particulièrement ouverts sur le territoire. Le but étant même de les restructurer ... pour amplifier afin d’éviter une dispersion de ces activités.

 

Connecter... autrement que par les seules infrastructures routières. Les modes doux et transports en commun sont des alternatives à la voiture qu’il faut valoriser. Faciliter les échanges sur le territoire nécessite une offre en transports en commun efficace et interconnectée. C’est donc bien sur ces modes alternatifs qu’il faut agir ... pour se déplacer de manière plus durable.