Conférence des élus de Meuse-Condroz-Hesbaye

Conférence des Elus de Meuse-Condroz-Hesbaye asbl

GAL Burdinale Mehaigne

Présentation des projets sélectionnés

 

.

 

Voici ci-dessous la newsletter du GAL Burdinale Mehaigne concernant le descriptif des différents projets.

 

Pour plus d'informations, consulter leur site internet ici

 

 

Le GAL Burdinale Mehaigne est sélectioné pour le troisème fois !

 

 

"Ce 14 juillet 2016, une bonne nouvelle est arrivée au Pays Burdinale Mehaigne avec l'annonce de la sélection du GAL. L’effort combiné des 32 partenaires publics et privés fédérés au sein de l'Assemblée générale a permis au GAL de voir figurer son dossier de candidature parmi les 7 retenus par le Gouvernement wallon. Cette sélection va permettre au GAL et à ses opérateurs de bénéficier des financements nécessaires pour réaliser de nouveaux projets entre 2016 et 2021."

 

 

Mobilité

 

"Développement d'une mobilité vélo"

 

 

Le projet se veut une alternative aux difficultés de mobilité rencontrées en milieu rural. Il se fonde sur un plan d'actions articulé autour de 3 axes de travail:

 

  • Un maillage par points-nœuds de routes, chemins et sentiers en vue du développement d'un
       réseau cyclable;
  • Un programme d’éducation et de formation à destination des écoles et des structures d'accueil
       extra scolaires et des séances de coaching vélo tout public;
  • Une sensibilisation à l'usage du vélo par des campagnes promotionnelles et activités
       innovantes incitant à la remise en selle pour tous. 

Inspiré de bonnes pratiques tirées des communes pilotes "Wallonie Cyclable", le projet veillera également à prendre en compte les plans de mobilité à l'étude ou en cours sur les 31 communes de l'arrondissement de Huy-Waremme.    

 

 

Energie

 

"Compétitivité des entreprises, efficience énergétique et énergies renouvelables"

 

 

Le projet vise à assurer la transition énergétique des entreprises par la mise en place d'une économie circulaire, suivant un plan d'actions en 5 phases:  

 

  • L'analyse de la dépendance énergétique;
  • Une politique d'utilisation rationnelle de l'énergie par l’optimalisation du processus de
       production;
  • Le développement de systèmes de production d'énergies internes alternatifs;
  • La valorisation des ressources locales entre entreprises du territoire;
  • L’implantation de nouvelles entreprises en synergie avec celles déjà implantées, afin
       d'amplifier la compétitivité du tissu économique local. 

Les entreprises ciblées sont celles des secteurs primaire et secondaire, soit une soixantaine d'entreprises implantées sur le territoire du GAL. 

 

 

Environnement

 

"La valorisation du saule"

 

 

Arbre caractéristique du Pays Burdinale Mehaigne, le saule est devenu depuis 1991 l'emblème du Parc naturel. En 2012, il a donné naissance au Village du Saule à Hosdent (Braives). Aujourd'hui, compte tenu de son potentiel économique et touristique, il apparaît plus que jamais comme un arbre plein d'avenir! 

 

L'objectif du projet est de valoriser le saule en capitalisant sur des techniques telles que l'architecture et le génie végétal, la vannerie et la filière bois. Les actions se déclineront sur 3 axes:

 

  • Un plan d'entretien et de restauration des saules têtards en vue de leur préservation;
  • L'aménagement de structures inédites et créatives marquant les entrées du territoire et contribuant à améliorer son attractivité touristique;
  • Une étude de potentialité de la filière saule, en vue de la reconnaissance et du développement d'un pôle d'excellence lié aux techniques et à l'ingénierie du saule.

La valorisation du saule est un projet plein de sens croisant plusieurs enjeux: la conservation d'un patrimoine naturel, la préservation de la biodiversité, la valorisation du paysage et le développement de ressources endogènes.     

 

 

Citoyenneté

 

"Un réseau d'acteurs sociaux et de citoyens pour une consommation durable"

 

 

Comme le démontrent les consultations villageoises, le besoin de recréer du lien social et le souci d'une consommation durable sont 2 préoccupations majeures de nos citoyens. Il ne faut pas s'étonner dès lors du succès grandissant des Repair Cafés, des Groupements d'Achats Collectifs, des jardins collectifs ou encore des défis énergie ou mobilité,...

 

Cependant, face aux difficultés des structures portant ces nouvelles initiatives sociales et en particulier des CPAS, la mise en réseau des acteurs et la mutualisation des moyens s'avère indispensable pour permettre le développement et la pérennité des activités. 


Le projet "Up-citoyens" doit permettre de répondre à ce nouveau défi de cohésion sociale à travers 3 types d'actions:

 

  • La mise en réseau des acteurs du champ social (structures, citoyens, collectivités) via une plateforme en ligne;
  • Des événements de sensibilisation à la consommation durable (non gaspillage alimentaire, "zéro-déchet" et "récup", alternatives mobilité,...);
  • La valorisation de savoir-faire et métiers traditionnels (meunerie, pressage,...) par l'insertion sociale.  

    

Le projet "Up'citoyens", c'est finalement l'expression d'une volonté citoyenne de mieux vivre ensemble et de valoriser les ressources internes au territoire. De ce point de vue, il appartiendra à un groupe citoyen "mixte" (jeunes, seniors, allocataires sociaux,...) de réaliser un outil final de communication participative, en guise de pérennité de l'action. 

 

Agriculture

 

"Agriculture et biodiversité, un défi territorial"

 

 

Si l'activité agricole reste une activité dominante de notre territoire (83% des terres restent affectées à l'agriculture), il faut aussi constater que notre agriculture est majoritairement dédiée aux grandes cultures céréalières, suivant des modes de production intensifs, entraînant progressivement une perte de biodiversité. Face à ces constats, le projet vise à:

 

  • Informer, sensibiliser et renforcer les synergies des acteurs du monde agricole;
  • Encourager et faciliter la mise en place de nouvelles pratiques favorisant l'accueil de la petite faune des plaines agricoles dont les oiseaux des champs;
  • Mettre en place et accompagner des fermes exemplaires, parcelles et sites de démonstration et d'expérimentatio;
  • Mettre en évidence et renforcer les services rendus par une agriculture compatible avec la gestion durable de la biodiversité.

Si l'agriculteur est en première ligne des actions, de nombreux autres partenaires publics et privés seront aussi sollicités pour leur expertise et connaissances de terrain. Citons entre autres: Faune et biotopes, Natagriwal, Nitrawal, GISER, Greenotec, les associations locales,...

 

Coopération

 

"Produits locaux"

 

Pour rappel, les GAL ont l'obligation de consacrer 10% de leur budget à un projet de coopération, que ce soit avec un GAL wallon, belge ou un GAL d'un Pays de l'Union européenne. Suivant le classement des projets établi par l'Assemblée générale, c'est la thématique des produits locaux qui sera la priorité du volet de coopération.  

 

A titre d'exemple, dans le cadre de la revalorisation du site du Moulin de Ferrières, le développement d'une filière "du grain au pain" pourrait ouvrir de belles perspectives de coopération avec des GAL voisins.